Affaire Rozon: il ne faut pas céder à la « vindicte populaire »

Affaire Rozon: il ne faut pas céder à la « vindicte populaire »

0 Comments

La Presse, 13 décembre 2018

Une seule des 14 plaintes soumises par les autorités policières et visant le producteur Gilbert Rozon s’est traduite par le dépôt d’accusations hier, du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP). Pourquoi un si petit nombre ? La décision du DPCP risque-t-elle de décourager d’autres victimes d’agressions sexuelles ? Explications et analyses.

Lire la suite

 

0

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *